Comment remplir mon constat à l'amiable ?

Le constat amiable facilite le règlement de votre sinistre automobile, nous vous conseillons son utilisation systématique (même en cas d'accident sans tiers).

Il vous permet, en cas de sinistre, de remplir vos différentes obligations déclaratives sur un seul et même document. Il ne s'agit pas d'une reconnaissance de responsabilité, mais d'une description, aussi précise et objective que possible, des faits. Aussi, prenez votre temps pour le rédiger.

Pour vous aider, Amaguiz met à votre disposition des conseils et un mode d'emploi pour remplir votre constat amiable en cliquant ici.

Vous pouvez télécharger un modèle vierge de constat amiable, à imprimer et déposer dans votre voiture, en cliquant sur ce lien.

C'est un document officiel irrévocable. Une fois signé, vous ne pourrez plus le modifier sans l'accord de l'autre partie. Nous pouvons vous aider à remplir votre constat si vous le souhaitez, appelez-nous !

Lorsque vous remplissez un constat, 3 informations sont réellement très importantes et détermineront les responsabilités.
Il s'agit des croix, du dessin et des observations.

  • Le dessin doit être réalisé dans la case en bas au centre dans "Croquis de l'accident". Précisez les priorités, matérialisez les panneaux, les feux.
  • Symbolisez par une croix les éventuels témoins afin que l'on puisse situer leur position par rapport au point de choc.
  • Et n'oubliez pas de préciser leur nom et adresse dans la case située en haut du constat dans la rubrique "Témoins".

Quelques conseils :

  • Préférez un stylo à bille pour éviter les falsifications.
  • Ne refusez jamais de remplir un constat.
  • Formulez, si nécessaire, votre désaccord dans la rubrique « Observations ».
  • Ce constat est identique dans tous les pays européens et rédigé dans la langue de chaque pays. Vous pouvez le compléter en français.
  • Vérifiez les identités des autres conducteurs impliqués.

A ne surtout pas faire :

  • ne remplissez pas des mentions ne correspondant pas à la réalité,
  • ne vous engagez pas sur la prise en charge de dommages adverses non consécutifs à l'accident,
  • ne cochez pas des mentions ne correspondant pas à la manoeuvre que vous faisiez au moment de l'accident, ou ne laissez pas l'autre conducteur remplir seul le constat,
  • remettre à l'autre conducteur un document « en blanc ».


Question(s) posée(s) le 06/09/2016 par les internautes